Bali ou le coeur en dehors : mon histoire d’amour avec l’île des dieux

Bali ou le coeur en dehors : mon histoire d’amour avec l’île des dieux

2014 : Je venais de passer 5 mois en Asie du sud-est ( Birmanie, Cambodge, Thaïlande, Malaisie), mon voyage s’achevait en Indonésie par la traversée de  l’île de Java, à la découverte de ses volcans et de ses temples fascinants, puis Bali avec comme objectif: le surf !

Dès les premiers instants en Indonésie, je sentis que mon coeur était conquis.

Ses paysages éblouissants ainsi que l’accueil, le sourire et la simplicité de ses habitants me coupèrent littéralement le souffle.

Wanderlust

Bali, durant mes cinq premiers voyages en Indonésie, j’y ai passé le moins de temps possible car je jugeais cette île trop touristique, trop sur-développée. J’ai découvert Flores, l’un de mes gros coups de coeur, puis Lombok, les îles Gili, Nusa Penida, Sumba… Je cherchais l’authenticité, la nature et le calme.

Et pourtant, j’ai toujours beaucoup aimé mes passages à Bali, pour le surf et pour ma “Kima family“: amitiés tissées au surfcamp devenu une seconde maison. J’y suis à chaque fois reçue par un “welcome home”, de chaleureuses accolades et des sourires grands comme le monde.

En regardant en arrière, je me rends compte à quel point ma vision de Bali était tronquée. C’est un endroit multi-facettes et il m’a fallu du temps pour réaliser qu’il y a plus à Bali que des méga-hôtels,  des plages surpeuplées ou des Australiens saouls (désolée les gars!).

Un petit tour d’horizon

Si vous êtes à la recherche de superbes studios de yoga et de nature, rendez-vous à Ubud, le cœur culturel de Bali est entouré de splendides rizières. Si vous voulez passer vos journées dans des cafés ultra-branchés et rider sur les vagues, Canggu est faite pour vous. Si vous voulez découvrir de superbes panoramas et de l’eau turquoise, allez du côté d’Uluwatu. Si vous avez envie de vous faire dorloter dans un complexe haut de gamme, ce sera Nusa Dua, ou, au contraire de retrouver une authenticité, cela sera dans l’intérieur des terres, à Munduk ou Sidemen… Et si vous voulez faire l’expérience de Bali comme l’île était il y a 40 ans, alors prenez un bateau pour Nusa Penida.

rizieres copy

Cela m’a pris trois ans et cinq visites pour la comprendre et enfin pouvoir dire que j’aime Bali de tout mon coeur, infiniment. Elle me fascine. Son atmosphère incroyable empreinte de spiritualité et de gentillesse me comble de bonheur même si au fond tout n’est pas si rose.

IMG-20170901-WA0003-1

Bali life

Je déteste les embouteillages et la folie des rues surpeuplées de Kuta, mais j’aime que les gens viennent de partout dans le monde avec souvent l’espoir de commencer, ici, quelque chose pour eux-mêmes. J’aime la façon dont ils se sentent inspirés et assez courageux pour suivre leur propre voie et c’est ici qu’ils choisissent de l’explorer. Ce sont ces rencontres qui vous font grandir et qui vous poussent à réaliser vos rêves. Pensées pour Margaux, du blog Sport & Sand, l’une de mes plus belles rencontres balinaises, qui m’a permis de réaliser certaines choses essentielles et insufflée l’énergie manquante dans mon choix de vie, au moment où j’en avais besoin.

J’aime comment les gens que vous rencontrez même quelques minutes se souviendront de vous des années plus tard. J’adore cette curiosité, dont ils font preuve, ils n’ont pas peur des étrangers – quelque chose que malheureusement l’on peut voir dans tant d’autres pays. J’adore me rendre dans les parties les moins touristiques de l’île, et rencontrer des enfants qui courent après vous en criant “Hello Hello” avec de grands signes de la main. J’adore la nourriture des warungs (nasi campur, gado-gado, nasi goreng, le poisson grillés sur la plage…) rien que d’y penser j’en salive!  – et le goût intense des fruits locaux.

FB_IMG_1502283715442

Love, Kindness & Energy

Je suis une personne plus heureuse quand le soleil brille, quand il fait chaud dehors et que je suis près de l’océan. Mais également, quand je suis entourée de personnes bienveillantes et audacieuses. J’aime les gens, les rencontres, ce bouillonnement d’amour qui fait vibrer, et dont j’ai besoin pour vivre pleinement. Il n’est pas étonnant qu’après tout ce temps passé dans ce pays, je finisse par m’y installer.

Après maintes tergiversations, sur quelle île j’avais envie de vivre, quelles modalités…  j’ai réalisé que finalement, la réponse était là, tout simplement, à Bali. Dans cette île qui m’a fait chavirer le cœur, lentement mais sûrement et après un 9ème voyage, en cette année 2018, dans quelques mois, j’appellerais définitivement cette île indonésienne “my home” pour le meilleur et pour le pire!

Je ne peux être plus heureuse de ce choix!

car à Bali, le mot paradis n’existe pas, il se vit.

dream
Tu sais Charly, il faut aimer dans la vie, beaucoup... Ne jamais avoir peur de trop aimer. C'est ça, le courage. Ne sois jamais égoïste avec ton cœur. S'il est rempli d'amour, alors montre-le. Sors-le de toi et montre-le au monde. Il n'y a pas assez de cœurs courageux. Il n'y a pas assez de cœurs en dehors...
Samuel Benchetrit - Le coeur en dehors
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.